Please reload

Posts Récents

A toutes les magnifiques Femmes-Fleurs!

March 8, 2017

 

Alors on est bien d'accord, la journée de la femme, c'est tous les jours (et la journée de l'homme aussi, d'ailleurs!), mais là on va dire que c'est encore un peu plus "notre jour" que d'habitude, et que finalement, toutes les occasions sont bonnes pour célébrer la beauté du féminin sacré... pas vrai? 🌸

 

Un repas entre amies aujourd'hui m'a donné envie de partager une chanson que j'ai écrite il y a quelques années à l'occasion de l'anniversaire de ma chère mamounette. Je souhaitais lui exprimer que même si les années passent (avec certains changements, hormonaux entre autres, qui viennent un peu bouleverser ce qu'on connaissait avant...), elle est extraordinairement belle... et qu'elle le devient de plus en plus!... :) Je parle évidemment de beauté au sens le plus large possible, qui ne se limite pas à la seule beauté physique: la beauté de l'âme, qui irradie bien au-delà de la sphère corporelle. Cette beauté là est infinie...

Ce texte - avec un peu d'humour et aux images un chouïa amplifiées, car à ma connaissance ma maman n'a jamais été tentée par la chirurgie esthétique! - est donc dédié à toutes les magnifiques femmes que nous sommes, dans la fleur de l'âge (quel que soit notre âge!), en épanouissement constant...


Avec Amour 💜

 

Stéphanie

 

 

Qu’est-ce que t’es belle

 

Ce soir le reflet grossissant du miroir

Te renvoie quelques traits qui brassent tes idées noires

Tu rêves de gommer d’un trait de coton magique

Ton rimmel, ta crème teintée, ces foutues années qui s’agrippent...

Mais pourquoi effacer les sourires, les mimiques

Qui font ce que tu es depuis toute petite ?

 

Dans ton corps ça se dérègle, la nature dicte sa loi

Le kilo que tu prenais est maintenant multiple de trois...

Du mini débardeur au gros pull angora

Entre deux sautes d’humeur tu ne te reconnais pas

Tu te prends à rêver biberons, langes et poupées

Si par hasard tu croises un joli ventre gonflé...

 

Gélules, masques à l’argile, soja, aloe vera

T’essaie tout c’que tu trouves, après tout, allez, on verra! 

Le lifting t’as tentée mais c’est quand même pas donné

Et puis faut dire c’qui est, ça laisse une mine un peu figée…

C’était pourtant hier que sans peur tu dansais

Et que pour toi vieillir était un mot abstrait...

 

"Se retournera-t-on encore sur moi dans la rue

Ou passerai-je désormais inaperçue?..."

 

Et ton regard dans la lune se perd

Voilà que te revient cet air

Qui enveloppe ton vague à l’âme

Et te berce... quelle ivresse…

 

« Midnight, not a sound from the pavement

Has the moon lost her memory ? She is smiling alone

In the lamplight, the withered leaves collect at my feet

And the wind begins to moan

Memory, all alone in the moonlight

I can smile at the old days, I was beautiful then

I remember the time I knew what happiness was

Let the memory leave again… » *

 

On te fait croire que si tu n’as plus vingt ans

Tu es sans intérêt et pourtant... qu’est-ce que t’es belle

Tu gardes tes souvenirs dans un écrin,

Un joyau d’insouciance et de matins sans fin

Mais regarde comme t’es belle !

 

Une noisette de crème sur le bout de ton nez

Et sur chaque pommette petit clown désabusé

Dehors le vent s’affole, les feuilles se mettent à danser

Allez, fais-en autant dans ta nuisette moirée

Tu rayonnes plus encore qu’en tes jeunes années

La vie t’ouvre ses portes, à toi la liberté !  

 

© S.Palazzo

 

* Extrait de la célèbre chanson de la comédie musicale Cat's, "Memory"... vous avez le droit de chanter à pleins poumons, oui oui...! ^^

 

NB. Si vous souhaitez reproduire ce texte, merci d'en indiquer l'auteur! :)

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Rejoignez-moi
  • Facebook Basic Square

© 2013 by Stéphanie Palazzo

  • Facebook Social Icon